L’OMS avait indiqué ce lundi que le burn-out avait fait son entrée dans la nouvelle classification internationale des maladies.  Suite à un malentendu, elle rectifiait hier que le burn-out est plutôt reconnu comme un phénomène lié au travail, et non une maladie.

 

D’après les professionnels du monde de la psychologie, le burn-out se veut une pathologie de surcharge du fonctionnement psychologique, mental, cognitif. Qu’en est-il des autres phénomènes pouvant avoir de graves conséquences sur la santé mentale des travailleurs ? Connaissez-vous les pathologies liées au monde du travail ?

Focus sur les pathologies de solitude.

Les pathologies liées au monde du travail sont diverses et se manifestent de toutes sortes de façon. Chaque évènement qui se produit sur le lieu de travail (harcèlement, accident, abus, charge de travail non adaptée, etc.) peut avoir diverses conséquence sur notre comportement ou notre état.

Par exemple, une personne peut vivre un stress de type post-traumatique ou une névrose traumatique, suite à un harcèlement sur les lieux du travail. Nos partenaires de l’organisme Souffrance & travail apportent la définition suivante à la névrose traumatique :

« La névrose traumatique survient dans des situations où le sujet vit une menace, réelle ou ressentie, contre son intégrité physique ou psychique. Elle correspond à un débordement de l’appareil psychique qui pris par surprise, ne peut solliciter des mécanismes de défense adéquats. Il existe pour chacun d’entre nous des circonstances spécifiques capables en raison de leur signification, de déclencher une névrose traumatique. Il n’y a pas de proportionnalité objective entre la gravité de la situation et la gravité du tableau clinique. »

Les symptômes sont diverses mais ont une même racine : une peur intense, de l’impuissance. La personne concernée par une situation de harcèlement peut avoir tendance à revivre l’évènement traumatique, dans ses pensées ou souvenirs de façon récurrente, ou en rêve. Elle peut rencontrer des difficultés d’endormissement, de sommeil, faire preuve d’irritabilité, ressentir de la colère, avoir de la difficulté à se concentrer…Une telle détresse psychologique significative qui se doit d’être prise en charge. Les références vers qui rediriger les personnes concernées se trouvent au bas de l’article.

D’autres pathologies de solitude existent :  la paranoïa situationnelle, mais aussi ultimement, le suicide sur les lieux de travail. Malheureusement de plus en plus d’actualité, le suicide au travail est « un acte adressé à la communauté de travail. C’est une mise en cause du travail. Ce geste signifie que le tissu social de l’entreprise est profondément dégradé, que la solidarité ordinaire entre salariés ne marche plus.»

Et on fait quoi, lorsque l’on détecte des signaux inquiétants chez un collègue, ou lorsque l’on se sent basculer dans la fatigue psychologique ?

 

L’un des outils intéressant à avoir sous la main est le questionnaire d’auto-évalutation de l’épuisement professionnel, rédigé par Marie Pezé, sommité dans les questions de la souffrance au travail, Docteur en psychologie, psychanalyste et ex expert auprès de la Cour d’Appel de Versailles :

Questionnaire d’auto-évaluation de l’épuisement professionnel

Nous vous rappelons aussi les ressources vers qui se tourner en cas de détresse au travail :

Dans l’entreprise ou l’établissement de travail :

Vous pouvez rediriger les personnes concernées vers les acteurs de prévention et de prise en charge :

Le CHSCT, le service de santé au travail de l’établissement pour les personnels  publics ou pour les établissements privés et le CSE.

Hors de l’entreprise ou de l’établissement :

Hors établissement, plusieurs ressources sont à disposition : l’inspecteur du travail, le médecin référent, le médecin conseil de la CNAM, médecin agréé, commission de réforme, comité médical.Vous pouvez aussi être redirigé vers des consultations de pathologies professionnelles, un réseau de consultations spécialisées, des juristes, des plateformes d’aide psychologiques… Les ressources sont de plus en plus diversifiées et abordables.

 

Si vous souhaitez l’intervention rapide d’un psychologue sur site, en entreprise ou à domicile, vous pouvez réserver votre intervention ici.