Est-ce que le harcèlement au travail peut avoir des conséquences sur votre santé physique et mentale ? Pour certains, cela semble une évidence ; être harcelé par un ou une collègue ou encore par son management, tout comme être dans une situation de stress constant au travail peut avoir de lourdes conséquences sur la santé. Pour d’autre, la corrélation est moins évidente : le harcèlement au travail ne rend pas malade. Avec l’aide du réseau Souffrance et Travail, l’équipe Geo-Psy vous suggère d’y voir plus clair :

Selon les professionnels de santé mentale, suivant une situation de travail traumatisante, (comme par exemple le harcèlement venant de pairs ou d’un(e) supérieur(e) hiérarchique vécu comme une menace persistante), des signes cliniques peuvent apparaitre :   

-De l’angoisse, avec des manifestations physiques telles que la tachycardie, des tremblements, des sueurs, une boule au ventre…
-Revoir en boucle des scènes traumatisantes et les revivre mentalement
-La montée d’attaques d’angoisse qui surgissent spontanément, déclenchées par une perception d’un détail que le harcelé détecte:un bruit agressant, la couleur du mur qui lui rappelle une scène spécifique, une odeur particulière…
-Des cauchemars intrusifs peuvent se manifester, entraînant le réveil et perturbant ainsi le repos
-De l’insomnie : cette réaction a alors pour vocation de bloquer la survenue des cauchemars intrusifs. L’insomnie, suivie par la fatigue, puis la lutte contre les crises d’angoisse génèrent un repli social, affectif majeur. Et avec le temps, une altération progressive de l’état général : somatique, cognitif, psychique. Notre humeur et notre santé se détériorent. Les réactions s’enchainent : la perte de mémoire, des troubles de concentration ou de logique… Et par conséquent, la perte de l’estime de soi, un sentiment de dévalorisation, de perte de ses compétences, un sentiment de culpabilité, une position défensive de justification…On comprend rapidement que cela peut avoir des effets dévastateurs comme la dépression, ou pire, les idées suicidaires !

Mais qu’arrive-t’il lorsque les défenses psychiques s’effondrent ?

Lorsque les défenses psychiques s’effondrent, les défenses immunitaires peuvent avoir de la difficulté à tenir le coup. Notre corps est malade,notre santé est impactée : il s’agit là de réactions somatiques.

Les réactions somatiques peuvent être de gravité croissante suivant la durée de la situation problématique, comme le harcèlement sur les lieux de travail : perte ou prise de poids importantes, maux de tête, problèmes digestifs, cardiaques ou gynécologiques chez les femmes (absence de règles par exemple ). « La somatisation est le processus par lequel un conflit qui ne peut trouver d’issue mentale, va déclencher dans le corps des désordres endocrino-métaboliques, point de départ d’une maladie organique »

Nous vous rappelons les ressources vers qui se tourner en cas de détresse au travail :

Dans l’entreprise ou l’établissement de travail :

Vous pouvez rediriger les personnes concernées vers les acteurs de prévention et de prise en charge :

Le CHSCT, le service de santé au travail de l’établissement pour les personnels  publics ou pour les établissements privés et le CSE.

Hors de l’entreprise ou de l’établissement :

Hors établissement, plusieurs ressources sont à disposition : l’inspecteur du travail, le médecin référent, le médecin conseil de la CNAM, médecin agréé, commission de réforme, comité médical.Vous pouvez aussi être redirigé vers des consultations de pathologies professionnelles, un réseau de consultations spécialisées, des juristes, des plateformes d’aide psychologiques… Les ressources sont de plus en plus diversifiées et abordables.

Si vous souhaitez l’intervention rapide d’un psychologue sur site, en entreprise ou à domicile, vous pouvez réserver votre intervention ici.