Les relations de travail : un sujet complexe. Tensions, incompréhensions, non-dits, désaccords…la communication interne et les relations entre collègues peuvent rapidement (et durablement) s’envenimer. Et si nous prenions la résolution en ce début d’année de faire preuve de plus d’assertivité au travail ?

 

L’assertivité, c’est quoi ?

Tout d’abord, expliquons le terme assertivité. Utilisé depuis les années 1950 aux États-Unis par un psychologue new-yorkais (  »assertiveness » ), le concept d’assertivité peut se traduire par le fait d’avoir des réactions justes envers sois-même et envers les autres, un discours honnête, transparent, en ne cherchant pas à cacher la réalité ni à manipuler ses interlocuteurs, juste à s’exprimer librement dans le respect de tous. En bref, avoir des relations basées sur la franchise et la confiance avec les autres et savoir exprimer son point de vue sans écraser ses compères !

Pourquoi l’assertivité peut être utile dans un contexte professionnel ?

L’assertivité peut se révéler un vecteur de confiance en soi. Être transparent et authentique, c’est savoir ce que l’on est et assumer ce que l’on pense et projette. C’est être capable de dire «non» lorsqu’une situation ne nous convient pas, lorsqu’un délai ne pourra être respecté, lorsqu’un document n’est pas à la hauteur de ce qu’il devrait être. Évidemment, cela réduit les malentendus dans l’équipe, comme les choses sont dites ! Ainsi, moins de conflits émergent, et les relations interpersonnelles sont plus efficaces. En affirmant ses droits et en s’affirmant sans agressivité, on éloigne aussi bien souvent les personnalités toxiques et manipulatrices.

Comment développer son assertivité ?

Premièrement, en apprenant à s’aimer et s’assumer. Plus facile à dire qu’à faire, n’est-ce pas ? Être capable d’assumer ses idées et son point de vue et le faire valoir sans agressivité ou impatience, un grand challenge qui demande parfois l’aide de professionnels, comme un thérapeute, un psychologue, ou encore de l’introspection par le yoga, le sport, la méditation, etc… Afin de savoir contrôler ses émotions et son discours, vous pouvez vous former par exemple à la communication non violente  (CNV) !

assertivité