Dépression nerveuse

La dépression, plus qu’un coup de blues

Selon l’Inserm, elle touche une personne sur 5 en France. Près de 8 millions de personnes ont vécu ou vivront une dépression au cours de leur vie. Avec l’anxiété, elle est la plus rependue des troubles de l’humeur.

Qu’appelle-t-on dépression nerveuse ?

Il s’agit d’un trouble de l’humeur qui se reflète par une profonde tristesse, une irritabilité, une perte d’intérêt pour les habitudes du quotidien, la culpabilité et un repli sur soi.

Quelles en sont les causes ?

La dépression nerveuse à diverses causes. Elle n’est pas soudaine, c’est l’accumulation de difficultés qui entraine un épuisement intense.

Les conséquences de la dépression nerveuse :

La dépression n’est pas une maladie psychique banale et peut avoir de lourdes conséquences. Elle peut participer à une fragilité psychique entrainant des rechutes, provoquant elles-mêmes un ralentissement du fonctionnement du cerveau. Elle génère aussi des troubles du sommeil : insomnie, endormissement difficile, réveils précoces. De surcroît, on retrouve également une baisse de la motivation, de la fatigue, des soucis d’alimentation, du pessimisme, de l’anxiété, une diminution de la concentration et de la mémorisation. Elle peut aussi aller jusqu’à provoquer des idées suicidaires.

Un épisode dépressif majeur dure au minimum 2 semaines et peut aller jusque plusieurs années.

Comment agir pour soigner la dépression ?

Il est important de soigner tous les épisodes dépressifs majeurs et de faire en sorte d’éviter les rechutes.

La psychothérapie :

Si la dépression est légère, un suivi psychologique peut être suffisant. En effet, la psychothérapie va permettre de comprendre les causes de la maladie, d’apprendre à mieux gérer ses émotions pour aller vers la guérison et éviter les rechutes. Les séances doivent être régulières : une à deux séances par semaine.

La prise de traitement :

A l’inverse, si la dépression est sévère, la prise d’un traitement à base d’antidépresseurs va être nécessaire en ajout à la psychothérapie. Le rôle du traitement est de faire disparaitre les troubles de l’humeur. La prise du traitement doit être suivie par un médecin pour éviter les effets secondaires.

La méditation contre la dépression

Prévenir la dépression, quelques conseils :

  • Optez pour un mode de vie sain : pratiquer une activité sportive permet notamment de limiter la surcharge mentale et de prévenir le stress. De même, la pratique d’une activité de relaxation comme la méditation a un effet très positif sur le fonctionnement du cerveau. Il est également important de respecter son cycle de sommeil et de manger de façon équilibrée.
  • Ne mettez pas de côté votre vie sociale. Les liens sociaux sont importants pour une bonne santé mentale.
  • Consultez un psychologue dès l’apparition de premiers signes pour ne pas laisser la situation s’aggraver.