Dépression nerveuse : Comment la détecter et comment la traiter ?

Dépression nerveuse : Comment la détecter et comment la traiter ?

Dépression nerveuse

La dépression, plus qu’un coup de blues

Selon l’Inserm, elle touche une personne sur 5 en France. Près de 8 millions de personnes ont vécu ou vivront une dépression au cours de leur vie. Avec l’anxiété, elle est la plus rependue des troubles de l’humeur.

Qu’appelle-t-on dépression nerveuse ?

Il s’agit d’un trouble de l’humeur qui se reflète par une profonde tristesse, une irritabilité, une perte d’intérêt pour les habitudes du quotidien, la culpabilité et un repli sur soi.

Quelles en sont les causes ?

La dépression nerveuse à diverses causes. Elle n’est pas soudaine, c’est l’accumulation de difficultés qui entraine un épuisement intense.

Les conséquences de la dépression nerveuse :

La dépression n’est pas une maladie psychique banale et peut avoir de lourdes conséquences. Elle peut participer à une fragilité psychique entrainant des rechutes, provoquant elles-mêmes un ralentissement du fonctionnement du cerveau. Elle génère aussi des troubles du sommeil : insomnie, endormissement difficile, réveils précoces. De surcroît, on retrouve également une baisse de la motivation, de la fatigue, des soucis d’alimentation, du pessimisme, de l’anxiété, une diminution de la concentration et de la mémorisation. Elle peut aussi aller jusqu’à provoquer des idées suicidaires.

Un épisode dépressif majeur dure au minimum 2 semaines et peut aller jusque plusieurs années.

Comment agir pour soigner la dépression ?

Il est important de soigner tous les épisodes dépressifs majeurs et de faire en sorte d’éviter les rechutes.

La psychothérapie :

Si la dépression est légère, un suivi psychologique peut être suffisant. En effet, la psychothérapie va permettre de comprendre les causes de la maladie, d’apprendre à mieux gérer ses émotions pour aller vers la guérison et éviter les rechutes. Les séances doivent être régulières : une à deux séances par semaine.

La prise de traitement :

A l’inverse, si la dépression est sévère, la prise d’un traitement à base d’antidépresseurs va être nécessaire en ajout à la psychothérapie. Le rôle du traitement est de faire disparaitre les troubles de l’humeur. La prise du traitement doit être suivie par un médecin pour éviter les effets secondaires.

La méditation contre la dépression

Prévenir la dépression, quelques conseils :

  • Optez pour un mode de vie sain : pratiquer une activité sportive permet notamment de limiter la surcharge mentale et de prévenir le stress. De même, la pratique d’une activité de relaxation comme la méditation a un effet très positif sur le fonctionnement du cerveau. Il est également important de respecter son cycle de sommeil et de manger de façon équilibrée.
  • Ne mettez pas de côté votre vie sociale. Les liens sociaux sont importants pour une bonne santé mentale.
  • Consultez un psychologue dès l’apparition de premiers signes pour ne pas laisser la situation s’aggraver.
Geo-Psy reprend du service

Geo-Psy reprend du service

Après plus de 3 mois en suspens, conséquence du confinement et de la crise sanitaire covid-19, les consultations Geo-Psy à domicile et sur vos lieux de travail reprennent.

 

Notre service de consultations psychologiques à domicile et d’interventions en urgence sur site est de nouveau disponible. Geo-Psy et son réseau de psychologues sont là pour répondre à vos problématiques personnelles ou professionnelles en cette période difficile due à la crise sanitaire. Notre réseau de psychologues est mobilisé pour vous aider à retrouver pied rapidement. Tous nos psychologues sont conscients de l’impact de cette crise sanitaire et respectent les gestes barrières tout en assurant des consultations à domicile et des interventions sur site de qualité.

Pour les professionnels

Vous êtes un professionnel, une association, un collectif et vous avez été très impactés par la crise du Covid-19, pendant le confinement et/ou lors de la reprise, nos psychologues peuvent vous aider, ils vous écoutent et vous accompagnent lors d’interventions de 4h ou 8h au sein de votre structure. Pour avoir une intervention par visioconférence pour votre entreprise ou pour l’installation d’une plateforme d’écoute et de soutien psychologique pour vos équipes, visitez www.pros-consulte.com

Pour les particuliers

Vous êtes un particulier et vous avez mal vécu le confinement, au niveau de votre couple, de votre famille, vous vivez ou avez vécu un deuil, vous ne trouvez plus votre place au sein de la société suite à cette crise, nos psychologues peuvent vous accompagner sur une ou plusieurs consultations à votre domicile. Si vous avez des difficultés à recevoir le psychologue à votre domicile nous proposons également un service de prise en charge par téléphone sur www.jeconsulteunpsy.com

Nous traversons cette crise ensemble et sachez que toute notre équipe se mobilise pour maintenir un service pérenne et efficace qui puisse vous prendre en charge autant que possible avec l’aide de nos filiales et réseaux partenaires.

 

 

 

Flash info : COVID-19 les mesures sanitaires

Flash info : COVID-19 les mesures sanitaires

[ COVID-19 ] Pour le bon déroulement des consultations et interventions Geo-Psy nous vous demandons de respecter les mesures sanitaires

Notre service de consultations psychologiques à domicile et d’interventions en urgence sur site est de nouveau disponible. Geo-Psy et son réseau de psychologues sont là pour répondre à vos problématiques personnelles ou professionnelles en cette période difficile due à la crise sanitaire. Notre réseau de psychologues est mobilisé pour vous aider à retrouver pied rapidement. Tous nos psychologues sont conscients de l’impact de cette crise sanitaire et respectent les gestes barrières tout en assurant des consultations à domicile et des interventions sur site de qualité. Pour que les consultations et interventions se déroulent en toute sérénité nous vous demandons de respecter les mesures sanitaires suivantes :

Pour la ou les personnes qui reçoivent le psychologue (particulier ou professionnel) :

  • Respecter la distance sanitaire de sécurité
  • Si la distance sanitaire ne peux pas être respectée (exemple : plusieurs personnes dans la même pièce) nous demandons à chaque personne de porter un masque
  • Mise à disposition d’un point d’eau avec du savon ou de gel hydro alcoolique pour respecter les mesures d’hygiène

Pour les entreprises uniquement :

    • Afficher les consignes générales d’hygiène et de distanciation à l’entrée de l’entreprise
    • Distribuer aux salariés des équipements de protection individuelle spécifiques et adaptés en fonction des recommandations du gouvernement 
    • Communiquer sur l’obligation pour les salariés de les porter
    • Nettoyer les locaux conformément aux préconisations des autorités sanitaires, particulièrement en cas de survenue d’un cas COVID-19 au sein de l’entreprise

Pour le psychologue qui se déplace à domicile ou en entreprise :

  • Avant chaque intervention nous demandons aux psychologues de signer une attestation sur l’honneur concernant la bonne prise en compte de ces recommandations et certifiant qu’ils ne présentent aucun symptôme lié au COVID 19
  • Tous nos psychologues on été informés des mesures sanitaires à mettre en place lors de leur intervention ou consultation (gestes barrières, distanciation, utilisation du matériel…) 

Pour avoir une intervention par visioconférence pour votre entreprise ou pour l’installation d’une plateforme d’écoute et de soutien psychologique pour vos équipes, visitez www.pros-consulte.com

Si vous avez des difficultés à recevoir le psychologue à votre domicile nous proposons également un service de prise en charge par téléphone sur www.jeconsulteunpsy.com

Instagram : générateur de souffrance psychologique ?

Instagram : générateur de souffrance psychologique ?

Lancé en octobre 2010, Instagram est le 4ème réseau social le plus utilisé dans le monde après Facebook, YouTube et WhatsApp. Cette application permet aux utilisateurs de publier des photos de soi, de moments de vie, plus ou moins réels… Affiner le visage, grossir les yeux, les lèvres, bref, à coup de filtres beaucoup d’utilisateurs s’amusent à transformer la réalité pour répondre à des standards de beautés et obtenir un maximum de « likes », de commentaires et d’abonnés. Un passe-temps ? Un jeu ? Une addiction ? De nombreuses études révèlent que chez beaucoup d’utilisateurs, et notamment les moins de 45 ans, une utilisation excessive peut générer des troubles du comportement ou encore des souffrances psychologiques chez les personnes les plus vulnérables. (cf.source (1))

Les troubles du comportement et les dérives

En parcourant Instagram, on y voit de belles photos, de beaux paysages, de belles mises en scène, des femmes et des hommes magnifiques, des enfants heureux, un monde palpitant. Alors pourquoi pas le nôtre ? On transforme, on met en scène, on change les couleurs et le tour est joué. Oui, mais ça ne s’arrête pas là. Ensuite c’est la course aux « likes » qui commence : plus il y’en a, plus on est heureux et plus on post, plus on a d’abonnés à l’aide de « # » et de « @ ». C’est ainsi qu’Instagram fait appel, chez certaines personnes, à un besoin excessif d’être admiré : le trouble de la personnalité narcissique. (cf.source (2))

Ce monde Instagram basé sur l’aspect uniquement visuel et en décalage avec la réalité, pousse certaines personnes à modifier la réalité pour se rapprocher au maximum des standards de beauté que l’on trouve sur le réseau social, en faisant notamment de la chirurgie esthétique (cf.sources(3)) : dérive ou normalité ?

A l’inverse, le manque d’interaction sur le réseau social et la vision d’un monde idéal que nous renvoient les autres utilisateurs peut provoquer de graves souffrances psychologiques : perte de confiance en soi, incompréhension, isolement, etc.,

Prise de conscience et prise de distance

La manière dont nous appréhendons ce réseau social dépend bien évidement du profil psychologique de chacun en fonction de son vécu, son éducation, son entourage, etc. Certaines personnes sont plus sensibles et plus vulnérables et peuvent se laisser noyer dans une spiral psychologique infernale.

Constatant ces dérives révélées par de nombreuses études, Instagram a annoncé, En octobre 2019, sur Paris Match (Belgique) (cf. sources(4)) qu’il allait retirer tous les filtres imitant les chirurgies esthétiques. Un pas vers la prise de conscience ? Une ouverture pour une éducation aux réseaux sociaux ?

Sources :

(1)

https://www.atlantico.fr/decryptage/3071706/instagram-serait-le-reseau-social-le-plus-dommageable-pour-la-sante-mentale-mais-youtube-peut-vous-faire-du-bien-catherine-grangeard

(2)

https://madame.lefigaro.fr/societe/instagram-snapchat-a-quel-profil-psychologique-repond-votre-obsession-230616-114960

(3)

https://www.youtube.com/watch?v=Wi5j_KirbKE&list=PLdQzHRpOzSu1NXlN7c2eoVWbXOWy89MP7&index=2&t=0s&utm_campaign=later-linkinbio-radpointca&utm_content=later-5405468&utm_medium=social&utm_source=instagram

(4)

https://parismatch.be/lifestyle/technologie/328365/instagram-bannit-les-filtres-imitant-la-chirurgie-esthetique

intagram
Connaissez-vous les premiers secours en santé mentale ?

Connaissez-vous les premiers secours en santé mentale ?

Connaissez-vous les premiers secours en santé mentale ? Ces actions visent à toucher un large public, afin de pouvoir aider des personnes présentant les premières manifestations de troubles psychiques ou en situation de crise. Les premiers secours en santé mentale peuvent nous apprendre à se comporter de façon adaptée et à connaître suffisamment le système de soins et d’accompagnement, le tissu associatif, les acteurs pouvant intervenir pour aider et orienter les personnes présentant des signes de troubles psychiques ou leurs proches, vers un dispositif susceptible d’apporter l’écoute et les soins requis par leur état de santé. En effet,  les troubles psychotiques (schizophrénie, délire),  les conduites addictives (alcool, tabac, drogues), les troubles anxieux (angoisse, crises de panique) ou de l’humeur (bipolarité, dépression) peuvent être mieux soignés s’ils sont identifiés tôt et pris en charge dans les structures adaptées. L’objectif de ce dispositif est donc d’apporter un premier soutien à une personne développant ou souffrant d’un trouble psychique, comme c’est le
cas depuis longtemps pour les gestes et soins d’urgences « physiques », mais aussi de déstigmatiser les troubles psychiques auprès du grand public.

Concrètement, comment reconnaitre les troubles de santé mentale ?

 

Les signes de troubles de santé mentale peuvent être visibles ou non. Voici une liste non-exhaustive de symptômes que vous pouvez remarquer une personne aux prises avec un problème de santé mentale* :

*N’oubliez pas de consulter un professionnel de santé !

Au niveau des sentiments :

• Se sentir désespéré, triste ou pleurer souvent
• Se sentir triste ou irritable pendant plus de deux semaines
• Ressentir des inquiétudes, peurs et anxiétés excessives
• Éprouver des changements d’humeur extrêmes – de très enthousiaste à très déprimé
• Éprouver de l’apathie ou du désintérêt

Au niveau psychique : 

-Avoir des pensées confuses
-Avoir des croyances non conformes à la réalité (délires), ou entendre, voir ou sentir des choses qui ne sont pas là (hallucinations)
-Éprouver des problèmes de concentration et de mémoire, ce qui nuit au travail, aux études ou à la vue quotidienne
-Paraître infatigable, agité

Au niveau des actions :

-Avoir une perte d’intérêt pour les activités qui normalement nous procure normalement du plaisir

-S’isoler de son entourage

-Consommer de l’alcool ou d’autres drogues de façon excessive

-Se négliger
-Pleurer souvent
-Se plaindre de nombreux maux physiques sans cause précise comme des maux de tête ou d’estomac
-Perdre du poids, changer de comportement au niveau de l’alimentation
-Parler de mettre fin à ses jours, de se blesser

Comment se former aux premiers secours en santé mentale ?

Vous pouvez consulter le site de l‘INFIPP  ou encore celui de PSSM (premiers secours en santé mentale France) pour trouver votre formation !

Geo-Psy supporte les sapeurs-pompiers de Lorient !

Geo-Psy supporte les sapeurs-pompiers de Lorient !

La team geo-psy était présente lors de la soirée réservée aux partenaires du bal des pompiers de Lorient, le 28 janvier dernier.

L’occasion de visiter leur nouvelle caserne, et de lier des contacts avec les sapeurs-pompiers de la région.

Retour en images :